Bois des Moussières

  • Exclusivité
    Objectif :
    Chasse et Sylviculture

    Peuplement :
    Chêne
    32 ha 295.000 €

    Référence :
    2018Allier33

    Voir le Barème d'Honoraires

Situé au cœur du département de l’Allier, dans le Val d’Allier et proche de la fertile Limagne, le Bois des Moussières possède les caractéristiques suivantes :

 

  • Située dans une région réputée pour la qualité de ces chênes.
  • Sa situation géographique, dans l’Allier à proximité des scieries et méranderies du Centre de la France et de Tronçais.
  • Une propriété de bonne qualité, bien gérée, les coupes de bois assureront des revenus réguliers au futur propriétaire et permettront d’améliorer le patrimoine forestier.

 

 

 

 

Description de la forêt

Situation

         Le bois des Moussières est situé dans la région naturelle du Val d’Allier, à 25 km au Nord de Vichy et 40 km au Sud de la préfecture de l’Allier : Moulins.

 

 

La surface totale de la propriété est de 32 ha 18 a 70 ca. Le fond est constitué d’une seule parcelle cadastrale. Elle est bordée par des pistes de très bonne qualité et par des champs cultivés. Enfin, elle est située au nord de la forêt domaniale de Marcenat qui s’étend sur plusieurs centaines d’hectares.

 

 

Accès au massif principal

            La forêt est desservie par deux voies communales : l’une passant près du Château Vert, l’autre arrivant par Les Bonnefonds. Ces pistes sont stabilisées et recouvertes de cailloutis. Elles permettent une desserte optimale de la forêt. De nombreux chemins de terre facilitent les déplacements en tous points de cette forêt.

           

 

 

Forêt 

(Région forestière: "Val d’Allier et Limagne")

 

Les données relatives au milieu naturel sont détaillées dans le plan simple de gestion, ne sont repris ici que les éléments essentiels.

 

Relief :

La topographie est plane, sans contraintes sur la gestion forestière. Les altitudes s’échelonnent entre 250 mètres et 260 mètres.

 

Hydrographie :

Il n’y a aucun cours d’eau même temporaire.

 

 

Climat :

La station météo de référence est celle de Saint-Pourçain-sur-Sioule:

  • la température moyenne annuelle est de 10,9°C environ
  • la pluviométrie moyenne annuelle est de 725 mm

 

Il s’agit donc d’un climat favorable à la culture des peuplements en place, représentés principalement par le chêne et le robinier.

 

Sols :

Les sols de ce massif sont de nature sablo-argileux, localement chargés en cailloux, reposant sur des couches d’argile et de cailloutis des terrasses de l’Allier. Ces sols possèdent une réserve utile suffisante et permettent aux chênes de croître dans de bonnes conditions.

 

Renseignements complémentaires

 

  • Un plan simple de gestion n° 417 A / 3, agréé en 2009 et couvre une période allant de janvier 2010 à décembre 2024.
  • Un certificat Monichon a été délivré et arrive à échéance en 2024 (dispositions de l’article 793 du Code général des Impôts). En cas de vente de la propriété, l’acquéreur devra respecter les engagements pris par le propriétaire.

 

  • La propriété est enfin incluse dans une ZNIEFF de type 1 («Forêt de Marcenat et de Saint-Gilbert»). Ce classement est sans influence sur la gestion forestière ou cynégétique des parcelles.

             

 

Peuplements forestiers

Dans cette propriété, le chêne pédonculé domine la futaie, accompagné ponctuellement par quelques sujets de chêne sessile.  Le taillis a été régulièrement éclairci. Il est principalement composé de charme, de tremble exploitable. Ce taillis est vigoureux et joue un rôle cultural.

 

Les peuplements adultes de chêne ont fait l’objet d’un inventaire en novembre 2018 dans lequel on retrouve :

 

  • 2 300 m3 de bois d’œuvre chêne de qualité,
  • 2 326 tiges de bois d’œuvre de chêne, soit un volume unitaire d’environ 1 m3
  • Le volume moyen est donc de 71 m3 par hectare.

 

Le peuplement inventorié correspond à une futaie de chêne, largement dominée par les bois moyens. On note que les bois moyens et les petits bois de chêne sont de belle qualité. L’inventaire a permis de répertorier un nombre important de baliveaux (chêne d’avenir) qui assureront la pérennité de la forêt dans les décennies à venir.

 

La vitalité et la densité de ces peuplements sont bonnes et permettent une production forte. Ces peuplements sont situés sur des stations fertiles.

 

La totalité de l’inventaire par parcelle, par circonférence et par qualité de bois est disponible sur demande.

 

  • Taillis sous futaie plus ou moins riche en réserves (25,27 ha)

Ces peuplements occupent une majorité de la surface de la propriété. Selon les situations et les sous-sols, la richesse des réserves varie. Les réserves sont constituées de chênes dont le diamètre moyen est situé autour de 50 cm. Les hauteurs de grumes sont de l’ordre de 8 m. Quelques très beaux merisiers sont également présents.

Partout, le taillis est composé de charme et localement de tremble et on trouve quelques baliveaux de chênes qui donnent une valeur d’avenir aux zones concernées.

 

 

  • Taillis simple exploitable (4,43 ha)

Ce peuplement est principalement situé au centre de la propriété. Les plus belles parties sont constituées d’un mélange de robiniers avec quelques perches de chêne à baliver ; le reste est un taillis de charme. Le volume de bois à l’hectare est de l’ordre de 300 stères / ha.

 

  • Accrus feuillus (1,4 ha)

Ce peuplement situé tout à fait à l’Est de la parcelle  est un ancien accru feuillu. Quelques chênes sont néanmoins présents. Cette partie participe à la mosaïque des biotopes, et favorise l’accueil du gibier.

 

La chasse

 

            La parcelle constituant cette forêt fait partie d’un massif bien plus important. Le biotope se prête particulièrement à l’exercice de la chasse. Des chevreuils sont présents, mais également des sangliers, offrant ainsi des conditions idéales à l'activité cynégétique.

 

            D’après les informations transmises par le propriétaire, la chasse est laissée gracieusement à une équipe locale. Elle sera donc libre pour la saison 2020-2021.

 

 

 

Conclusion

La forêt est aujourd’hui en pleine phase de capitalisation. Elle génèrera donc des revenus réguliers à l’acquéreur dans les années à venir

 

            Cette forêt a bénéficié d’une bonne gestion forestière, les jeunes bois et les bois moyens sont de belle qualité. La desserte est de très bonne qualité et permet de mettre en valeur tous les peuplements.

 

            Cette propriété est par ailleurs un territoire de chasse très recherché, ouvert sur la plaine.

            Le marché du chêne connaît un juste essor appuyé sur des fondamentaux solides que sont la demande mondiale en cette essence phare de la forêt française et des savoir-faire français comme la fabrication de tonneaux qui n’arrive pas à satisfaire une demande mondiale en constante progression.

 

 

 

Prix de vente : 295 000 € honoraires à la charge du vendeur.

 



Julien Terrier 06-43-13-59-90
forêt à vendre