Bois de Renay

  • Exclusivité
    Centre
    Loir-et-Cher
     
    Objectif :
    Sylviculture et chasse

    Peuplement :
    Feuillus
    102 ha 930.000 €

    Référence :
    2017LoiretCher102

    Voir le Barème d'Honoraires

A proximité de Vendôme dans le Loir-Et-Cher et 40 km au nord de Blois, le Bois de Renay d’une superficie de 102 ha, est d’un seul tenant. Il s’agit d’un bois d’avenir, composé de peuplements de chênes de qualité. Doté d’un réseau d’allées et de chemins privés qui en facilitent l’accès et le stockage des bois, le Bois de Renay est aussi un joli territoire de chasse entouré par les plaines.
Gérée par Pierrick Cochery du Comité des Forêts, il dispose d’une cartographie et d’un plan de gestion qui génère des revenus réguliers au propriétaire actuel.



La forêt

Deux routes bordent le bois à l’Est et à l’Ouest. Elles permettent l’accès d’engins de débardage et de camions-grumiers. Le forêt est constituée de 10 ensembles de peuplments cartographiés en 2013 lors de la reprise de la gestion:

- Peuplement de chêne avec réserves et taillis balivé (19,30 ha): Constitué essentiellement de chênes, de belle venue et de bonne qualité. Un balivage a été réalisé et l’avenir est prometteur. On retrouve un volume de réserve de chêne compris entre 40 et 60 m3 de bois d’oeuvre par hectare.

- Peuplement de chêne riche en réserves (31,51 ha): Peuplement issu de taillis sous futaie, ce peuplement est assez riche en chêne. On y trouve des perches de chênes intéressantes qui assureront l’avenir du peuplement. Hauteur moyenne de la grume: 8 m., diamètre des bois compris entre 45 et 65 cm.

- Peuplement de chêne avec réserves et taillis moins riche (4,63 ha): Un balivage a été réalisé et l’avenir est prometteur. On retrouve un volume de réserve de chêne compris entre 30 et 50 m3 de bois d’oeuvre par hectare.

- Taillis riche à convertir (8,27 ha): Peuplement occupant les sols moins riches, on retrouve des bouleaux et des chênes. La qualité est hétérogène, mais on trouve des chênes de très bonne qualité.

- Peuplement de chêne en conversion vers la futaie irrégulière (6,49 ha): un beau potentiel d’avenir dans ces peuplements qui doivent encore grossir. On retrouve un volume de réserve de chêne compris entre 40 et 60 m3 de chêne par hectare avec une part importante de bois moyens.

- Futaie résineuse (12,12 ha): Cette plantation de pins Laricio de Corse a été effectuée en 1985, une éclaircie a été réalisée récemment. De beaux sujets sont présents, on retrouve aussi de nombreux baliveaux de chêne. Le volume à l’hectare est compris entre 150 et 250 m3 de pins. Ce peuplement est d’avenir et prometteur.

- Futaie résineuse avec baliveaux de chêne (2,12 ha): idem avec une présence plus forte de feuillus.
- Futaie mixte et taillis (6,51 ha): Cette zone est composée de jeunes pins maritimes et d’un taillis de bouleau. Les pins sont vigoureux et d’avenir.

- Peuplements jeunes (5,70 ha): Le taillis et les réserves sont déjà bien en place et le peuplement est en cours de recolonisation.

- Sol à reboiser avec réserves mixtes éparses (4,97 ha): Sur ces deux derniers types, la régénération de chêne et de pins et les plantations de cèdre nous rendent confiants pour l’avenir.



La chasse

La propriété est un territoire propice à la chasse, bien percé (7 km de chemins) situé dans un environnement favorable au gibier, composé de champs cultivés et de bois. 
La population de chevreuils offre une possibilité de plan de chasse annuel de 13 individus. La propriété fait partie du GIC de Villetrun, garantissant une gestion concertée de la chasse au sein d’un territoire plus vaste.
La chasse est louée au prix unitaire de 30 € environ par hectare et par an. Le bail de chasse prévoit une résiliation de plein droit en cas de vente, au 31 mars de l’année suivant la vente.



Ce que nous en pensons

- Il s’agit d’une propriété proche de la région parisienne, dans une région prisée pour ses résidences secondaires, la demande pour les forêts est donc forte.

- Le Bois de renay est un beau territoire de chasse, compact et facile à chasser.
- Les peuplements, notamment de chênes sont d’avenir et de qualité, soit 70 % de la surface.
- La gestion forestière ne nécessitera pas de gros investissements.

 



Pour toute demande d'information complémentaire merci de contacter 
Benoit Loiseau
 b.loiseau@foret-patrimoine.com -  +33 (0)1 79 73 63 88
forêt à vendre